L’Union Culturelle des Franco-Ontariennes

Subvention de démarrage

Dame âgée souriant et regardant au loin.

L’Union culturelle des Franco-Ontariennes est déterminée à prouver qu’une plus grande littéracie financière peut entraîner une plus grande stabilité financière.

Montant octroyé

74 900 $

Durée de la subvention

2017-2018 (11 mois)

Total de personnes touchées

300

Groupe d’âge

Aînés (+ 65 ans)

Région(s) de subventions

Champlain

Taille de la collectivité

Communautés rurales ou petites communautés (20 000 habitants ou moins)

Population servie

Femmes francophones

Enjeu

De nombreuses aînées francophones dans les régions éloignés finissent par vivre dans la pauvreté. Améliorer leurs connaissances et compétences financières pourrait-il les aider à devenir financièrement plus stables?

Approche

Résultat de la subvention sélectionnée : Les personnes économiquement vulnérables ont accès à des services communautaires qui renforcent leur stabilité financière.

L’Union culturelle des Franco-Ontariennes souhaitait offrir un programme consacré à la littéracie financière aux aînées francophones vulnérables d’un point de vue économique à Champlain, et cela pour évaluer si ces compétences pouvaient améliorer leur stabilité financière

Impact communautaire

Le projet a permis de démontrer qu’il existait un véritable besoin d’une plus grande littéracie financière chez les aînées francophones âgées de 50 ans ou plus dans les zones rurales de l’Ontario. Il a également démontré que la littéracie financière pouvait contribuer à habiliter financièrement ces femmes à améliorer leur situation.

  • 212 enquêtes ont été rassemblées dans les régions de l’Est et du Nord
  • Quatre ateliers de 3 h se sont déroulés dans la région de l’Est, touchant ainsi 15 femmes
  • Cinq ateliers de 2 h se sont déroulés dans la région du Nord, touchant ainsi 11 femmes
  • Un atelier de 3 h s’est déroulé, touchant ainsi 27 femmes
  • Sept bénévoles ont contribué un total de 65 heures

L’UCF♀ a démontré qu’il existait un véritable besoin de plus grande littéracie financière dans ce groupe et que la littéracie financière pouvait aider ces femmes à devenir plus stables d’un point de vue économique.

Littéracie financière : la manière dont les gens comprennent et utilisent différentes compétences financières dans leur vie, comme les économies, le budget, la gestion des dettes et l’investissement. Il est reconnu qu’avoir ces compétences est critique pour la prospérité et le bien-être financier des Canadiens. Ces compétences les aident à :

  • prendre des décisions éclairées entourant les dépenses, les économies et d’autres questions financières;
  • s’informer sur les produits et services qui peuvent les aider;
  • planifier l’avenir;
  • comprendre et évaluer les informations et conseils financiers.

Plus de personnes peuvent vivre dans la pauvreté ou être incapables d’améliorer ou stabiliser leur situation financière à cause d’un faible niveau de littéracie financière (illettrisme financier).

L’Union culturelle des Franco-Ontariennes (UCF♀) a reconnu que les aînées francophones vivant dans les régions éloignées était un groupe pouvant tirer profit d’une meilleure littéracie financière. Bien qu’elles aient travaillé toute leur vie, bon nombre de ces femmes finissent par vivre dans la pauvreté. Leur revenu était souvent inférieur à celui de leurs homologues masculins, mais elles devaient aussi faire face à des dépenses plus élevées car elles étaient mères célibataires ou proches aidantes informelles, ou elles vivaient seules, ou elles n’avaient pas d’informations sur la gestion financière. Pour aggraver le problème, les services communautaires en français sont rares dans les régions rurales.

L'UCF♀ a reçu une subvention de démarrage de 74 900 $ de la part de la FTO pour offrir un programme de littéracie financière aux aînées francophones économiquement vulnérables à Champlain, dans l’est de l’Ontario. L’objectif consistait à évaluer si ces compétences pouvaient améliorer leur stabilité financière.

Le projet, renforcé par sept bénévoles qui ont contribué un total de 65 h de travail, a permis de toucher 300 femmes, grâce à :

  • 212 enquêtes dans les régions de l’Est et du Nord
  • Quatre ateliers de 3 h dans la région de l’Est
  • Cinq ateliers de 2 h dans la région du Nord
  • Un atelier supplémentaire de 3 h
  • Sept bénévoles ont contribué un total de 65 heures

L’UCF♀ a démontré qu’il existait un véritable besoin d’une plus grande littéracie financière dans ce groupe et que de meilleures compétences financières pouvaient aider ces femmes à devenir plus stables d’un point de vue économique.

À la fin du projet, il a été recommandé d’offrir un programme de formation à la littéracie financière axé sur les besoins particuliers de ces femmes. L’UCF♀ prévoit également de faire une demande de subvention de croissance de la FTO, et cela afin de pouvoir offrir des ateliers partout dans la province et cibler potentiellement toutes les femmes adultes dans leur communauté.

De jeunes entrepreneurs en réunion au bureau.

Subventions de démarrage

Obtenez du financement grâce à une subvention de démarrage pour apprendre quelque chose de nouveau et essayer des approches novatrices afin de créer un changement positif dans votre collectivité.

Apprenez-en davantage