Fort Albany First Nation

Bénéficiaire de subvention

Un parent patinant avec deux enfants.

Sur la côte de la baie James, une nouvelle patinoire extérieure rassemble les gens et les incite à faire plus d’exercice.

Durée de la subvention

2016-2017 (12 mois)

Groupe d’âge

Tous les groupes d’âge

Région(s) de subventions

Algoma, Cochrane, Manitoulin & Sudbury

Taille de la collectivité

Rurale

Population servie

Autochtone

Enjeu

Des recherches en santé démontrent que 68 % de la population crie de la baie James a un surplus de poids et un risque élevé de développer du diabète. Seulement 26 % de la population affirme faire assez d’activité physique pour rester en bonne santé. Sur la côte de la baie James, la froideur des longs hivers rend les activités extérieures plus difficiles, et les installations intérieures accessibles sont insuffisantes pour les membres de la communauté. Le seul endroit adéquat est le gymnase de l’école, et la communauté n’y a pas toujours accès.

Approche

Résultat de la subvention : Les infrastructures sont accessibles et disponibles pour de l’activité physique

La Première Nation de Fort Albany a construit une nouvelle patinoire extérieure à Fort Albany pour aider les gens à faire plus d’exercice. La patinoire est accessible à toute la communauté.

Impact communautaire

La patinoire est utilisée pour patiner en famille ou entre amis et lors d’événements organisés comme des tournois de hockey.

  • Aménagement de 9 106 pi2 d’espace
  • Les 800 personnes de la communauté peuvent en profiter
  • Des bénévoles ont donné 30 heures de leur temps au projet

La patinoire rassemble les familles et les groupes d’amis pour patiner et faire de l’exercice.

La Première Nation de Fort Albany est une réserve crie située sur la rive sud de la rivière Albany. En s’appuyant sur des recherches indiquant que seuls 26 % des gens de la communauté faisaient assez d’exercice pour rester en bonne santé, la Nation a décidé de construire un nouvel espace pour encourager les 800 personnes de la communauté à faire plus d’activité physique.

Sur la côte de la Baie James dans le nord-est de l’Ontario, les très longs hivers, jumelés à l’accessibilité limitée aux installations dédiées à l’activité physique dans la communauté, ont contribué au surplus de poids et au risque élevé de développer du diabète de 68 % des Cris de la baie James.

L’activité physique est essentielle à la santé et au bien-être en général. L’un des obstacles à la pratique d’activités physiques est le manque d’accessibilité à des endroits adaptés. Un des principaux objectifs du projet était de remédier à ce manque d’espace. Le seul endroit où les gens pouvaient pratiquer des activités physiques était le gymnase de l’école, lequel n’était pas toujours disponible à toute la communauté.

Grâce à une subvention d’immobilisations de 149 800 $ de la FTO, la Première Nation de Fort Albany a construit une patinoire extérieure pour toute la communauté. La patinoire rassemble les familles et les groupes d’amis de tous âges pour patiner et faire de l’exercice. Les équipes de hockey ont désormais un endroit où pratiquer, elles n’ont plus à s’entraîner sur des patinoires artisanales derrière les maisons. De plus, les tournois de hockey rapprochent les gens de la communauté pendant les longs hivers.

Un homme en fauteuil roulant passant du bon temps dehors.

Subventions d’immobilisations

La FTO appuie des projets qui fourmissent aux gens des édifices et des espaces appropriés, accessibles et bien équippés.

Apprenez-en davantage