Définitions pour la source Innovations des systèmes

-A +A

DÉFINITION : Collaboration noire

Une collaboration noire respecte les critères suivants :

Composition et direction de la collaboration Travail enraciné dans la culture et la communauté Axé sur l’équité et l’antioppression
  • Le FPJ priorise les collaborations dirigées par des organismes noirs*.
  • Si la collaboration n’est pas dirigée par un organisme noir, au moins 1/3 des membres de la collaboration sont des organismes noirs jouant un rôle clair et important dans la création, la conception, la prestation et la prise de décisions de l'initiative.
  • Les jeunes Noirs sont clairement essentiels à la création, la conception, la prestation et la prise de décisions de l'initiative. 
  • L’initiative est conçue expressément pour les jeunes Noirs, reconnaissant la diversité des communautés noires qu’elle sert, avec un apport important des jeunes Noirs. 
  • La collaboration a émergé explicitement pour modifier ou restructurer les systèmes oppressifs ayant un impact sur les jeunes Noirs.
  • Par l’entremise de son travail, la collaboration s’engage à élever les cultures, les histoires et la guérison des Noirs. 
  • Les membres et les personnes de la collaboration bénéficient de la confiance et de l’acceptation de la communauté dans laquelle ils travaillent – tel que démontré par des alliances réussies avec la communauté noire.
  • La collaboration s’efforce continuellement d’engager et d’écouter la communauté qu’elle sert, ainsi que d’apprendre de celle-ci.
  • L’élimination du racisme et de l’oppression systémique envers les Noirs – particulièrement les jeunes Noirs – sous-tend la mission et les stratégies de travail de la collaboration. 
  • La collaboration vise à contester et transformer le statu quo par des changements systémiques.
  • La collaboration vise à accroître l’accès à la communauté noire et à y renforcer le pouvoir.

*On entend par « organismes noirs » des organismes où l’identité des Noirs est au centre des programmes; où les programmes abordent le racisme envers les Noirs et sont offerts selon une perspective raciale cruciale; et où le leadership noir se trouve à tous les niveaux (personnel, direction, conseil d’administration, etc.)

 

DÉFINITION : Collaboration autochtone

Une collaboration autochtone répond aux critères suivants :

Composition et direction de la collaboration Travail enraciné dans la culture et la communauté Accent sur l'équité et l'antioppression
  • Le FPJ priorise les collaborations dirigées par des organismes autochtones (Premières nations, Métis ou Inuits)*.
  • Si la collaboration n’est pas dirigée par un organisme autochtone, au moins 1/3 des membres de la collaboration sont des organismes autochtones jouant un rôle clair et important dans la création, la conception, la prestation et la prise de décisions de l'initiative.
  • Les jeunes Autochtones sont clairement essentiels à la création, la conception, la prestation et la prise de décisions de l'initiative.
  • L’initiative est conçue expressément pour les jeunes Autochtones, reconnaissant la diversité des communautés autochtones qu’elle sert, avec un apport important des jeunes Autochtones.
  • La collaboration a émergé explicitement pour modifier les systèmes afin d’améliorer la vie des jeunes Autochtones. 
  • L’initiative est ancrée dans l’histoire et les valeurs autochtones, et reflète les cultures, les traditions et la spiritualité des Autochtones.
  • Les membres et les personnes de la collaboration bénéficient de la confiance et de l’acceptation de la communauté dans laquelle ils travaillent.
  • La collaboration s’efforce continuellement d’engager et d’écouter la communauté qu’elle sert, ainsi que d’apprendre de celle-ci.
  • L’élimination de l’oppression et la création de possibilités et d’espaces permettant aux Autochtones de réaliser leur plein potentiel, ainsi que la modification ou la restructuration des systèmes ayant un impact sur les jeunes Autochtones sont essentielles au travail.
  • La collaboration vise à contester et transformer le statu quo par des changements systémiques. 
  • La collaboration vise à accroître l’accès à la communauté autochtone et à y renforcer le pouvoir.

*On entend par « organismes autochtones » des organismes qui non seulement servent les Autochtones, mais qui ont aussi des valeurs culturelles et un leadership significatifs ancrés dans la nature même de l’organisme. [1]

 

[1] The Circle on Philanthropy and Aboriginal Peoples in Canada. Emerging Trends in Philanthropy for First Nations, Metis, and Inuit Communities in Canada: A Focus on Manitoba.

Choose your language / Choisissez votre langue

Contact

Twitter