Histoire

-A +A

La Fondation Trillium de l’Ontario (FTO) a été fondée au début des années 1980, une période économique difficile pour le secteur des services sociaux bénévoles. Le financement gouvernemental et les dons du secteur privé avaient diminué, et de nombreux organismes de bienfaisance, petits et grands, se préoccupaient de leur capacité d’obtenir les fonds nécessaires pour offrir leurs programmes et répondre aux besoins communautaires essentiels.

1982 – Un nouvel organisme subventionnaire

En 1982, le concept d’une fondation financée par les loteries d’État – mais gérée et dirigée par des bénévoles – a été élaboré par suite d’une série de rencontres entre des représentants de neuf organismes de bienfaisance et le Gouvernement de l’Ontario. Tous les organismes représentés souhaitaient grandement obtenir ou conserver des permis de loteries de bienfaisance provinciales privées comme moyen de produire des revenus afin d’appuyer les services qu’ils offraient.

Le gouvernement de l’Ontario a reconnu qu’il s’agissait d’une possibilité d’accomplir quelque chose d’unique dans l’intérêt public. Il a proposé de créer un organisme indépendant, par lequel des fonds pourraient être attribués aux services sociaux. Cela a mené à l’établissement et à la constitution en société officielle de la Fondation Trillium – le nom originel de la FTO – le 17 novembre 1982. L’objectif de la Fondation était alors de favoriser l’épanouissement de communautés saines et dynamiques en Ontario, comme c’est toujours le cas aujourd’hui.  

1983 – 15 millions $ en subventions dans les services sociaux

À la première date limite – le 7 avril 1983 – la Fondation avait reçu 15 demandes de subvention, et les premières subventions ont été approuvées deux mois plus tard. Toutes les subventions ont été attribuées dans le secteur des services sociaux, et le montant total octroyé était d’un peu plus de 15 millions $.

1999 – Octroi accru, mandat élargi

Au cours des 16 années suivantes, l’impact communautaire positif des subventions de la FTO a été largement connu. En 1999, le gouvernement de l’Ontario a augmenté le financement de la FTO à 100 millions $ par année. Au même moment, on a élargi le mandat de la FTO à plus de secteurs – les arts et la culture, les sports et loisirs, l’environnement, ainsi que les services sociaux – et, pour une plus grande portée, aux communautés rurales et aux plus grands centres.   

En raison de l’augmentation substantielle du budget et du volume de demandes prévu, la FTO a aussi instauré un processus d’examen des demandes de subvention novateur et transparent. Trois-cent-vingt bénévoles ont été nommés par le gouvernement afin qu’ils deviennent membres d’équipes d’évaluation des demandes de subvention dans 16 régions de subventions, en apportant leurs perspectives locales et leurs expertises diverses à l’examen des demandes et à la prise de décision. Afin d’appuyer ces bénévoles, la FTO a accru son effectif, qui est passé de 14 employés à près de 100 employés, incluant du personnel d’octroi de subventions régional établi dans les mêmes régions de subventions que les bénévoles.

2011 – Vérification de l’optimisation des ressources

En 2011, le vérificateur général de l’Ontario a mené une Vérification de l’optimisation des ressources à la FTO. Le rapport notait les points suivants :

  • Comparativement à la plupart des autres organismes gouvernementaux ayant été vérifiés, les dépenses administratives de la FTO étaient relativement modestes.
  • La mentalité institutionnelle de la FTO est centrée sur la limitation des coûts au minimum.
  • La FTO a « des procédures bien établies relatives aux demandes de subvention et à leur évaluation », et les subventions octroyées sont « axées sur des besoins communautaires »
  • Le site Web de la FTO est « complet et instructif ».
  • La pratique de distribution des subventions de la FTO à 16 régions de subventions proportionnellement à la population assure l’accès équitable aux fonds des subventions partout en Ontario.

Les recommandations d’améliorations incluaient le renforcement des procédures de surveillance des subventions; l’accroissement de la transparence et de l’équité de ses procédures d’octroi de subventions; l’élaboration de critères d’évaluation additionnels afin de s’assurer que les initiatives subventionnées sont celles qui auront le plus grand impact communautaire. Dans son rapport de suivi publié à la fin de 2013, le vérificateur général a conclu que « la Fondation avait fait des progrès substantiels dans la mise en oeuvre de la plupart de nos recommandations. En effet, elle a élaboré une nouvelle stratégie assortie de nouveaux indicateurs et objectifs de rendement, élargi ses activités promotionnelles et adopté de nouvelles approches de surveillance des subventions, notamment en augmentant le nombre de visites auprès des bénéficiaires. Elle a également renforcé sa surveillance des conflits d’intérêts et ses directives à ce sujet. »

2013 - 2014 – Transformation

La FTO a passé sa 30e année à réfléchir au changement. En tenant compte du rapport du vérificateur général ainsi que des résultats des sondages auprès des demandeurs et bénéficiaires de subventions, des employés et des bénévoles, la FTO a décidé d’entreprendre une refonte majeure qui permettra d’améliorer le service à la clientèle ainsi que de mieux définir l’impact à long terme qu’elle souhaite réaliser à l’aide du milliard de dollars qu’elle investira au cours de la prochaine décennie.

  • Au cours de 2014, le personnel et les bénévoles de la FTO, guidés par des leaders du secteur du bienfait public, ont élaboré de nouveaux programmes, services et outils nécessaires pour atteindre les deux objectifs :
  • Six Domaines d’action, fondés sur 12 des indicateurs utilisés par l’Indice canadien du mieux-être pour mesurer les changements relatifs au mieux-être des Canadiens, ont été déterminés pour remplacer les anciens secteurs de la FTO.
  • De nouveaux Effets prioritaires ont été élaborés pour chaque Domaine d’action, selon lesquels l’impact de chaque investissement peut être mesuré.
  • Les programmes de subventions fondamentaux de la FTO ont été remplacés par quatre sources de financement distinctes et ciblées – Démarrage, Croissance et Impact collectif – afin de s’assurer qu’on puisse faire des comparaisons équitables entre des subventions de même taille, portée et objectif, de simplifier les processus de demandes et de rapports de subvention pour les organismes et, dans le cas des subventions de démarrage, de réduire le temps entre la demande et la décision.

2015 - 2016 – Premières subventions sous la nouvelle stratégie d’investissement

Tout comme les besoins des communautés ontariennes changent constamment, la FTO adapte constamment ses priorités et processus pour répondre à ces besoins changeants. Au cours des années, nous avons été honorés de nous faire dire directement que les programmes, les services et les événements dans lesquels nous investissons ont réellement amélioré la vie des gens et des communautés. Dans le cadre de la nouvelle stratégie d’investissement en 2015-2016, nous avons octroyé près de 650 subventions. Nous avons hâte d’accroître notre impact et de renforcer notre rôle qui consiste à favoriser l’épanouissement de communautés saines et dynamiques dans toute la province.

Choose your language / Choisissez votre langue

Contact

Twitter